Reptile Mountain Icon

Anery PieTOwns

MISE À JOUR: FEV 2021
Boas roses du désert
(Lichanura trivirgata gracia)
 
Je travaille exclusivement avec la localité anérythristique de Pioneertown, Rosy Boa, qui est l'une des «morphes» de Rosy Boa spécifiques à une localité les plus rares au monde. Il n'y a qu'une poignée d'éleveurs produisant ces créatures uniques, ce qui les rend très prisées parmi ceux qui travaillent avec elles. Ces petits serpents absolument magnifiques arborent un iris bleu bébé et une coloration presque lavande / gris vraiment spectaculaire. La partie la plus intéressante de ces petites beautés est que la mutation génétique (aka morph) est apparue pour la première fois en captivité! Pour plus d'informations, veuillez lire l'histoire ci-dessous de ces étonnants petits serpents.
Anerythristic Pioneertown Rosy Boa
Histoire de la morphologie anérythristique de Pioneertown
Visually "wildtype" Heterozygous for Anerythristic Pioneertown Rosy Boa
Visual Anerythristic Pioneertown Rosy Boas
L'Anerythristic Pioneertown Rosy ou «Anery Pietown» en abrégé est spécial pour deux raisons. Premièrement, le phénotype Anery provient de spécimens captifs plutôt que trouvés / collectés dans la nature. Deuxièmement, c'est une lignée pure de localité qui est aussi une simple «morphologie» génétique récessive.
 
En 1993, Ralph Crouch a vendu à Mitch Allen une paire F1 de nouveau-né de type sauvage (aspect normal) à Pioneertown, en Californie, dans la localité Rosy Boas. Ralph Crouch a partagé qu'il avait personnellement rassemblé les parents à Pioneertown, en Californie. Mitch Allen les a élevés et a produit une portée F2 de trois (3) en 1999. Dans cette portée se trouvait un mâle d'apparence anérythristique. Mitch Allen a élevé les parents pendant deux ans de plus et n'a pas été en mesure de produire plus de progéniture Anery, de sorte que les parents ont été vendus à une animalerie locale.
 
En 2004, Mitch Allen a pu prouver que le gène était simplement récessif en élevant le mâle Anery à sa sœur. Cette portée F3 contenait deux (2) autres bébés Anery, rendant ainsi officiellement ce trait visuel (Anery) «prouvé». Des soins prudents et intentionnels ont été pris depuis lors pour s'assurer que ce combo localité / trait reste pur.
 
À l'heure actuelle (2019), la compatibilité génétique de l'expression phénotypique avec d'autres gènes anérythristiques ou axanthiques dans la population captive de Rosy Boa n'a pas été confirmée.
 
La source:
Goldbarg, M., (2014) www.rosyboamorphs.wixsite.com [Consulté le 24/06/2019]
A Note from TC On "Morphs"
Over the past 30 years my perspective on "morphs" has taken all kinds of forms. For clarity sake I'm defining a "morph" here as a genetic trait that yields a phenotypic (visual) expression. Morphs are either multigene or single gene meaning they can be either a combination of traits such as albino and anerythristic or a single trait like striped or something. Morphs exist in many captive reptile species today. 

In general I find myself drawn to the wildtype expression in animals aka the natural form seen in nature. I find that contemporary nature and wildlife are my very favorite animals to observe in the wild and also manage in captivity. I'm not a particular fan of the subculture within reptile keeping that seeks to play with animal genetics either through line breeding, crossing genetic traits, or even worse hybridizing species to get a new pretty creation. Yet, I will absolutely support the liberty for those who wish to do so.  I will also own the fact that I do breed the anerythristic morph of Pioneertown Rosy Boas.

As for me personally, I see morphs as the sprinkles on top of the ice-cream sundae whereby the natural form is the ice-cream. It hurts to see most of the community so excited over a bowl full of sprinkles and no ice-cream at all. The growing trend that saddens me is that the wildtype is too often viewed as useless or worthless which is fundamentally untrue from my perspective. I have a passion for conservation, preservation, and appreciation for natural found beauty. Therefore, over the next decade I will be moving away from producing any morphs whatsoever including these beautiful boas. I hope to have limited animals available each fall for the next few seasons and then stop breeding them. 
Exemples de mon groupe d'élevage